température 30.4°C - humidité relative 53.0 % - pression barométrique 1012 hPa - vent 8 km/h - rafale 11 km/h - pluviométrie 0.0 mm

Accueil

Lexique météo Température Pression - Humidité Pluviométrie Vent - Rafale Soleil Nuages Isobares Cycle solaire Ephéméride - Smartphone Aujourd'hui en France Prévisions - Radar Orages et foudre Statistiques Graphiques dynamiques Le Temps Autrement Info station Vos Messages Remerciements


Il y a du nouveau!

Dans la rubrique "Le Temps Autrement"
Une petite fantaisie!

Dans la rubrique "Prévisions - Radar"
Une page sur la qualité de l'air en Occitanie.

Une nouvelle rubrique
"Faire un don".

Dans la rubrique
"Température"

Un nouveau graphique des températures mini/maxi des derniers 7 jours.

Dans la rubrique
"Pluviométrie"

De nouvelles jauges pluviométriques.

Dans la rubrique
"Orages et foudre"

Un suivi en temps réel des orages et des impacts de foudre.

Dans la rubrique "Prévisions - Radar"
De nouvelles prévisions apparaissent.
Des Prévisions SpotWx.
Des Prévisions Windytv.
Une nouvelle page de Vigilance Crues.


Dans la rubrique "Nuages"
Des explications détaillées sur la notion de "base des nuages".

Visiteurs depuis le 17.05.2016



 

Projet Blitzortung.org

Fonctionnement

Le projet « Blitzortung.org » est un réseau de détection des décharges électromagnétiques dans l’atmosphère (foudre) basé sur le TOA (Time Of Arrival). Le capteur a été développé par Egon Wanke, le fondateur du projet.

Le réseau est constitué de stations de détection et d’un serveur de calcul. Chaque station émet les données vers le serveur dans un intervalle de temps très court. Chaque « phrase » émise par la station contient l’heure exacte de l’impact et la position géographique du site de mesure. La position exacte de l’impact de foudre est calculée par le serveur.

La TOA est une technique de localisation de foudre par traçage de courbes hyperboliques. Les signaux radio émis lors d’une décharge de foudre se déplacent à la vitesse de la lumière, environ 300000 kilomètres par seconde. Chaque signal reçu est horodaté sur les sites de réception. Les différences d’horodatage sont utilisées pour la production d’une courbe hyperbolique.

Le point d’intersection des courbes hyperboliques définit l’emplacement de la source du signal radio et donc l’emplacement de l’impact de foudre. Au moins 4 sites doivent détecter le même impact pour qu’une localisation soit effective. Plus le nombre de sites augmente, plus les données sont redondantes et permettent d’affiner la position exacte de l’impact de foudre.

Le détecteur de foudre est composé de 4 parties:

  • Un couple d'antennes pour réceptionner les signaux électromagnétiques émis par les décharges électriques de la foudre
  • Un amplificateur qui reçoit et amplifie les signaux

  • Un GPS qui permet l'horodatage très précis des signaux (précision inférieure à 100 nanosecondes)
  • Un contrôleur qui reçoit les différentes données et les envoie vers le serveur de Blitzortung.

Le traitement de ces données permet de vous fournir des informations de ce type: MonDétecteur foudre

 

 

 

  Untitled Document
© Lafrançaise Météo by Jean-Yves KEREBEL

Graphiques et statistiques réalisés avec
GraphWeather 3.0.27

Attention, les données météo publiées sur ce site sont issues d'une station météo personnelle et ne sont données qu'à titre indicatif, elles ne peuvent en aucun cas être utilisées pour garantir la protection des personnes ou de biens quelconques.

Template by Météo Villarzel © 2010-2013
Merci au webmaster de ces sites pour leur aide directe ou indirecte à la conception du site de Lafrançaise Météo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

création de météo Villarzel